Skip to content

Notre procédure de recouvrement

Des collaborateurs spécialisés
Maîtrise de la relation client

recouvrement judiciaire

Les différentes étapes d'une procédure de recouvrement de créances

La procédure de recouvrement de créance se divise en plusieurs étapes.

De la phase de recouvrement amiable, à l’exécution forcée grâce à des huissiers de justice en passant par le recouvrement judiciaire, notre cabinet de recouvrement de créance possède un savoir-faire et une expérience de plus de dix ans dans chacune de ces étapes.

Notre cabinet possède l’expertise, le tact et les compétences requises pour mener vos opérations de recouvrement à bien, sans abimer votre relation commerciale avec votre créancier.

Le recouvrement amiable

La première étape de la procédure du recouvrement de créance est le recouvrement amiable. À ce stade, les actions entreprises par notre cabinet de recouvrement sont des appels téléphoniques durant lesquels nos agents essaient de convaincre le débiteur et d’arriver avec lui à un accord amiable.

Des emails sont également rédigés et envoyés à l’adresse du débiteur, ainsi que des lettres postales pour lui faire comprendre qu’il n’a pas d’autres choix que de régler sa créance.

Nous prenons soin de signaler à votre débiteur que des procédures judiciaires seront engagées si celui-ci ne se décide pas à payer le créancier (c’est-à-dire vous) rapidement. Dès cette phase, 70% des dossiers qui nous sont confiés obtiennent une issue favorable.

Si la procédure du recouvrement amiable n’aboutit pas et que le débiteur reste dans son refus de régler le contentieux, notre cabinet de recouvrement procédera à la prochaine étape de la procédure du recouvrement: le recouvrement judiciaire.

Les avantages de la phase de recouvrement amiable sont :

Le recouvrement judiciaire

Entamer une procédure de recouvrement judiciaire nécessite un savoir et des compétences juridiques. Le but de cette étape est de faire reconnaître l’existence de la créance devant les tribunaux de justice compétents.

L’objectif est d’obtenir à terme de la part du juge, une décision favorable au créancier. Celle-ci se matérialise par un titre exécutoire. Il s’agit d’un document qui atteste de l’existence d’une créance, et impose au débiteur de rembourser sa dette.

En fonction des cas, “l’injonction de payer” pourra être déclaré par le juge si la créance provient d’un contrat. Si le créancier peut prouver l’existence d’une créance et que l’obligation est incontestable, la procédure du référé-provision pourra être envisagée.

Enfin, l’assignation au fond sera demandée afin de faire appel aux mesures conservatoires qui permettent de procéder à des hypothèques et des saisies. Une fois le titre exécutoire obtenu, notre cabinet mettra tout son savoir et ses compétences pour faire exécuter la décision de justice.

Nous faisons exécuter la décision de justice

Dans 70% des cas, le contentieux juridique est évité

L'exécution du titre exécutoire

Lorsque, malgré la décision de justice, le débiteur s’obstine et refuse de régler sa créance, le recours à l’exécution forcée est incontournable.

Notre cabinet fait alors appel à un huissier de justice. Le statut juridique de ce dernier lui permet de procéder à des saisies. Il peut faire saisir les comptes bancaires du débiteur, ainsi que ses biens immobiliers et mobiliers.

Il peut en outre obliger la vente aux enchères de ces biens, dont le prix de vente servira à rembourser le créancier à hauteur de la créance.

Notre cabinet de recouvrement entretient des relations privilégiées avec un large réseau d’huissiers de justice en France et à l’international, dont les compétences sont pour vous une garantie de faire aboutir la procédure de recouvrement de créances.

Prenez contact maintenant avec notre équipe

Vous pouvez nous contacter en toute confiance : Vos informations nous sont transmises de manière sécurisée, et nous respectons une totale confidentialité quant au contenu de votre demande.