A quel recouvreur de créances faire appel ?

Les recouvreurs de créances interviennent dans le recouvrement de créance pour faire payer les débiteurs. Face aux impayés de vos clients, si vos démarches restent infructueuses, il peut être essentiel de faire appel au recouvreur de créances adapté à votre situation.

 

Cependant, en fonction du caractère de vos impayés : leur montant, la nature des  parties, ou de votre relation commerciale, il vous faudra choisir le bon interlocuteur pour obtenir le paiement de votre dette.
En effet, parmi les recouvreurs de créances , vous aurez à choisir entre faire appel à un cabinet ou société de recouvrement, un commissaire de justice ou encore avocat spécialisé dans le droit des affaires.


Les cabinets de recouvrement.

Contacter un cabinet de recouvrement, peut s’avérer opportun dès que vous constatez un impayé. En effet, la rapidité avec laquelle vous réclamerez votre dette à votre débiteur augmente substantiellement vos chances d’obtenir un paiement rapide de votre créance. Dès qu’il sera mandaté, ce recouvreur de créances tentera d’obtenir un paiement à l’amiable. En effet, procéder à un recouvrement amiable est une condition nécessaire à un éventuel recours à la justice. D’autre part, obtenir un règlement dans un procédures amiable vous évitera les délais et les coûts parfois élevé d’une procédure judiciaire.


De plus, dans la majorité des cas, les cabinets de recouvrement ne se rémunèrent qu’en cas de réussite du recouvrement. Vous n’aurez donc aucune avance de frais à effectuer lorsque vous mandaterez les cabinets qui ont opté pour ce mode de rémunération.


D’autre part la posture que prendra un cabinet de recouvrement qui effectue du recouvrement dans les règles de l’art sera celle de la conciliation. C’est-à-dire que la société de recouvrement que vous mandaterez tentera par tous les moyens qui sont à sa disposition d’obtenir un paiement dans la phase amiable de recouvrement. Ainsi, elle évitera tant que possible d’ altérer définitivement la relation commerciale avec votre client .


En effet, il n’est certainement pas souhaitable de rompre votre relation commerciale dès le premier impayé. En effet, celui-ci peut être dû à divers facteurs comme un simple problème de gestion interne, ou une tension créée dans le cadre d’une situation exceptionnelle. Il serait dans ces cas dommageables de perdre définitivement ce client lorsque l’on sait que le coût d’acquisition d’un nouveau client est en moyenne neuf fois supérieur au coût de rétention d’un client.


D’autre part les sociétés de recouvrement sont des professionnels du recouvrement qui sauront faire appel à des recouvreurs de créances plus spécifiques comme les commissaires de justice ou les avocats en droit des affaires quand cela s’avère nécessaire.


L’avocat en droit des affaires : le recouvreur de créances de la phase judiciaire.

Parmi les recouvreurs de créances, il peut être nécessaire de faire appel à un avocat lorsque le recouvrement passe dans une phase judiciaire, c’est-à-dire quand toutes les phases de recours amiables ont été infructueuses et que faire appel à un tribunal devient incontournable. Le rôle de ce recouvreur de créances couvre alors plusieurs aspects du recouvrement :

1. Conseil juridique : l’avocat peut avoir recours à plusieurs types de procédures juridiques (assignation au fonds, saisie attribution etc.). Son premier rôle sera donc d’analyser votre situation pour vous conseiller la meilleure procédure à mettre en œuvre.

2. Engagement des procédures judiciaires : L’avocat est chargé d’engager les procédures judiciaires appropriées pour obtenir un titre exécutoire permettant de contraindre le débiteur au paiement de la créance. Cela peut inclure des assignations en paiement, des injonctions de payer, des saisies conservatoires, etc.

3. Représentation en justice : L’avocat représente le créancier devant les tribunaux lorsqu’une action en justice est nécessaire pour recouvrer la créance. Il dépose les requêtes, plaide en faveur du créancier lors des audiences et présente les arguments juridiques pour obtenir un jugement favorable ;


4.Rédaction d’acte juridique :
L’avocat rédige tous les actes juridiques nécessaires au recouvrement de la créance, tels que les mises en demeure, les commandements de payer, les assignations en paiement, les protocoles d’accord, etc. Ces documents sont essentiels pour formaliser les démarches juridiques et garantir leur validité.


Le commissaire de justice : le recouvreur de créance qui force le paiement des débiteurs

La fonction de commissaire de justice est née de la fusion des métiers d’huissier de justice et de commissaire-priseur judiciaire. Dans le cadre du recouvrement de créances, les commissaires font partis des recouvreurs de créances. En effet ceux-ci on le pouvoir de forcer le débiteur de payer .


Dans la plupart des cas, ils interviennent après une procédure judiciaire, lorsqu’un jugement est donné en faveur du créancier. Celui-ci obtient alors un titre exécutoire qui permettra au commissaire de justice de faire valoir les droits du créancier de forcer l’exécution du jugement.


Pour cela, les commissaires ont à leur disposition de nombreux outils comme les procédures de saisies. En effet, les commissaires de justices peuvent procéder à une saisie attribution, une saisie sur compte bancaire. Ils peuvent également effectuer des saisie-vente sur les biens mobiliers du débiteur qui sont ensuite vendus aux enchères ou procéder à une saisie des rémunérations, en prélevant directement les sommes sur les rémunérations du débiteur.


Le choix du recouvreur de créance : une décision stratégique

Faire face aux impayés nécessite une approche stratégique , faisant intervenir divers recouvreurs de créances spécialisés. Que ce soit par la médiation amiable avec un cabinet de recouvrement ou par des mesures plus coercitives en faisant appel à un commissaire de justice ou un avocat spécialisé, chaque situation exige une réponse adaptée au contexte et aux spécificités de la dette.


Les cabinets de recouvrement, en tant que recouvreur de créances, offrent une première ligne d’intervention rapide et efficace, préservant souvent la relation commerciale grâce à leur approche orientée vers la conciliation.

Cependant, lorsque la résolution amiable s’avère infructueuse, les sociétés de recouvrement peuvent vous orienter vers les autres recouvreurs de créances comme les avocats en droit des affaires et les commissaires de justice qui prennent le relais pour engager les actions judiciaires nécessaires afin de garantir le respect des droits du créancier.


Ce spectre complet de solutions souligne l’importance de choisir le bon recouvreur de créances pour optimiser les chances de recouvrement et minimiser les pertes potentielles. En fin de compte, une gestion proactive des créances, en tenant compte des aspects relationnels et économiques, s’avère cruciale pour la santé financière des entreprises.